LA MEILLEURE HUILE ESSENTIELLE DE RAVINTSARA – BY BETSARA

LA MEILLEURE HUILE ESSENTIELLE DE RAVINTSARA – BY BETSARA

Si tu vides le contenu de mon sac à main tu y trouveras à coup sûr une petite fiole d’huile essentielle de Ravintsara de la marque Betsara ! Le jour où je lai goûté pour la première fois, j’ai découvert le Ravintsara pour de vrai. Sa qualité frappe les papilles que l’on soit initié aux huiles essentielles ou non ! Depuis je n’ai jamais changé de marque. Et je ne suis pas prête de le faire. Leur produit est vraiment incomparable !

Pourquoi je la consomme ?

Très puissante, c’est l‘huile antivirale la plus sûre qui existe. Elle ne possède pas de contre indications. Également anti-infectieuse et antibiotique, elle est donc très efficace pour les infections virales : angines, grippes,… Elle lutte aussi contre la fatigue nerveuse et psychique.
Je la consomme dès l’apparition des premiers symptômes ou quand je sens que j’ai besoin de booster mon immunité, notamment en massage des pieds et de la colonne vertébrale. Mais aussi les soirs où mon système nerveux est en surchauffe et que j’ai besoin de l’apaiser avant d’aller dormir.

Je vous propose d’en apprendre un peu plus sur cette très belle entreprise avec Tristan, le co- fondateur. 🙂

Pourquoi as-tu eu envie de te lancer ?

C’est une longue histoire mais je crois qu’au fond de moi, j’ai toujours souhaité entreprendre. Ce qui m’a lancé, c’est tout d’abord Tahina, mon pote d’enfance producteur à Madagascar. Il m’a amené le projet. Ce projet a mis du temps à germer dans ma tête. La deuxième chose, ça a été la découverte du Ravintsara. Déjà, en rencontrant des spécialistes, ils étaient tous unanimes à dire qu’ils avaient du mal à trouver cette qualité. Tout le monde nous dit que le Ravintsara de Tahina est extraordinaire. La troisième chose c’était de découvrir les produits naturels en tant qu’alternative aux médicaments, de voir qu’il y avait des solutions simples pour limiter l’utilisation des médicaments. Et ça, c’est ce qui a commencé à donner un vrai sens pour moi dans le projet. Enfin, c’est la situation difficile des producteurs à Madagascar qui m’a touché.


Quel a été le déclic ? 

Le déclic, je m’en souviens, c’est quand un spécialiste en médecine que je vois depuis longtemps m’a dit qu’il n’a jamais vu une qualité de Ravintsara comme la notre et qu’il soigne toute sa famille avec. Selon lui, « Dans 70% des cas, le Ravintsara peut remplacer les antibiotiques, ce qui rend la vrai efficacité des antibiotiques dans les 30% restants. »

Pourquoi Betsara ?

Pour redonner sa vraie valeur au travail du producteur !

Les valeurs qui te guident ?

C’est la notion d’équitable. Que tout le monde dans la chaîne, du producteur au distributeur, puisse récupérer le vrai fruit de son travail et que tout le monde se sente respecté.

Nous favorisons le travail à la main pour qu’il y ait plus de mains qui bénéficient de travail, pour que l’argent circule mieux et que la prospérité soit une prospérité générale et non pas seulement à la fin de la chaîne et ainsi créer un cercle vertueux de l’argent. C’est ça mon leitmotiv…

La deuxième, c’est le fait de la surabondance des médicaments. L’allopathie est une bonne chose quand la naturopathie voit ses limites. Seulement, elle a ses inconvénients et notamment pas mal d’effets secondaires comme nous pouvons le voir actuellement. Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous n’utilisent pas assez les bienfaits naturels en premier pour se soigner avant de vraiment aller vers quelques chose d’aussi lourd que les médicaments. C’est pour valoriser cela, à travers des produits de qualité que je me suis investi dans BETSARA.

C’est quoi la réussite ? 

Si nous arrivons à nous payer correctement, que les ouvriers peuvent aussi accéder petit à petit à des choses qui leur est difficile d’accès actuellement (étude pour les enfants, électricité, bon repas,…) et que nos clients sont satisfaits de ce que nous faisons alors j’aurai considéré que nous avons réussi.

L’huile essentielle très fraîchement distillée 🙂

Cela signifie quoi pour toi être « entrepreneur » ? 

Pour moi cela signifie d’abord d’être créateur. Un créateur qui a l’entière responsabilité du début à la fin de la chaîne. Celle de tout concevoir, de tout construire et enfin de tout gérer. Vous ne pouvez compter sur personne d’autre que vous-même pour que cela fonctionne. L’entreprise repose entièrement sur vos épaules.

Ensuite être entrepreneur, c’est être courageux et déterminé. Vous n’avez pas de sécurité, vous devez aller au devant de beaucoup de problèmes dont vous ne connaissez pas les solutions et que vous devrez surmonter coûte que coûte.

Ce qui emmène à être « resourceful » (=ingénieux)…avoir une capacité à s’adapter, à rebondir, à ouvrir son esprit à d’autres solutions,…mais aussi à avoir des solutions de secours sous le coude.

Et enfin à être toujours prêt au pire comme au meilleur. Il y a toujours des très bas et des très haut ! Vous vous couchez le soir en pensant que vous avez résolu vos soucis et vous vous relevez le matin avec de nouveaux problèmes comme si la terre s’était retournée pendant la nuit (chose qu’elle a faite d’ailleurs). Une fois vos problèmes résolus, épuisés vous devez tout de même continuer à fournir de l’énergie pour affronter beaucoup de retard et là… au moment où vous vous y attendez le moins, vous gagnez un prix qui vous ouvrent des portes ! Vous signez un gros contrat qui vous sort du pétrin,…vous êtes passé en moins d’une semaine, de la fermeture à la réussite. Vous avez à peine le temps de la célébrer, que de nouveaux challenges se présentent…La question est : « avez-vous les nerfs solides ? » en tout cas… ça vous les construit !

Plus grande(s) joie(s) ? et/ou succès ? 

La première grande joie a été la première entrée dans un magasin bio et les premières ventes.

La deuxième est la réussite au salon Marjolaine, le plus grand salon bio de France. J’avais investi une forte somme (3700€) en travaillant pour une autre boite pour pouvoir me le payer… Je ne savais pas ce que cela allait donner. J’ai réussi non seulement à rembourser le salon mais aussi à faire des bénéfices (les premiers).

Et enfin la troisième, c’est d’avoir été élu meilleur produit bio 2019 en finissant premier de 2 catégories et la 3èmemeilleure note sur 220 produits. Je me suis retrouvé le petit poucet en face de grandes entreprise… C’est le moment où j’ai été le plus fier ! Surtout que nous étions en pleine tempête et que nous avions frôlé la catastrophe 6 jours plus tôt.

Plus grande(s) difficulté(s) et/ou déception(s) rencontrée(s) ?

La plus grande difficulté a été d’être harcelé en permanence par des revendeurs, des escrocs,… Une semaine après avoir ouvert la société, j’ai reçu deux courriers avec des logos d’organismes officiels qui me demandaient de payer de grosses sommes. C’était bien sûr deux escroqueries ! Je reçois également en permanence des coups de fil, des mails,… pour être démarché pour des trucs en veux-tu en voilà avec des gens au bout du fil qui sont prêts à tout pour vendre leur truc. C’est insupportable. Il y a des trucs qui ont mordu et j’ai perdu pas mal d’argent ! Je reçois des coups de fils, notamment de publicitaires tous les jours et au moins 3 ou 4 par jour par différents organismes qui ne lâchent pas l’affaire tant que vous ne leur répondez pas… Il faut toujours être méfiant.

Ce qui te motive tous les jours ? 

C’est le sentiment de faire quelque chose qui est plus grand que moi. Nous apportons du travail à des ouvriers malgaches qui sont très surpris et reconnaissants du respect et de la reconnaissance que nous leur rendons (Ils sont parfois d’ailleurs victimes de jalousie dans le village et nous devons faire attention). Ce qui me motive, c’est d’avoir un produit d’une réelle utilité publique, et enfin de me sentir enfin bien dans un projet qui me correspond. Je me sens bien, je suis content de ce que je fais et je ne vois pas ce que je pourrai faire d’autre de mieux pour apporter ma pierre à l’édifice.

Et enfin, c’est sentir que notre démarche à un côté inspirant pour d’autres et qui leur donne du courage pour se lancer, ça, c’est une grande fierté pour moi.

Ce qui te permet de continuer à avancer quand tu es dans un « jour sans » ? 

C’est justement de me demander : « Qu’est ce que je peux faire d’autre de mieux ? Qu’est ce qui me correspond mieux ? » et de constater que rien ne me paraît mieux que ce que je fais avec BETSARA, donc la messe est dite : on continue jusqu’à la dernière goutte de sueur pour que cela marche et si ça ne marche pas, j’aurai tout donné donc je n’aurai pas de regrets. Je suis en train de réaliser un rêve et c’est ça qui me tient.

Futur challenge ? 

Le développement logistique et pouvoir nous sortir un salaire. Nous avons de plus en plus de commandes et nous sommes toujours sur le fil avec l’argent. Nous devons faire les investissements au bon moment, au bon timing pour ne pas se tirer une balle, tout en gardant de la liquidité pour pouvoir se payer. Aujourd’hui nous ne nous payons pas.

Comment reconnaître que le ravintsara peut être récolté ?

Dans 3 à 5 ans ? 

Peut-être apporter cette opportunité à d’autres producteurs à Madagascar d’être représentés en France. Aujourd’hui beaucoup d’entre eux ne s’y retrouvent pas financièrement, alors pourquoi pas leur donner un coup de pouce. A voir…

Ton must have bien-être ? 

Yoga, méditation et respiration tous les matins au lever. Ça me fait tenir ! Je suis enseignant de Kundalini Yoga et sans ce fabuleux outil, je n’aurai jamais tenu aussi bien face à l’adversité. C’est mon truc à moi, ce qui me pose, m’apaise et m’endurcit en même temps

Un mantra ?

Keep up, jusqu’à ce que j’ai tout donné !

Si tu n’avais qu’un seul message à transmettre au monde ?

Nous avons tous la possibilité d’être prospère dans ce monde. L’argent n’est là que pour circuler, et nous pouvons créer des cercles vertueux de prospérité. Le discount en est son ennemi. Il y a beaucoup de barrages dans notre société mais il y a aujourd’hui beaucoup de systèmes et des entreprises qui essayent d’avoir une circulation vertueuse de l’argent. N’ayez pas peur de payer plus cher, cet argent vous reviendra d’une façon ou d’une autre.

dugreenetdulove-bestara-huike-essentielle-ravintsara

Retrouvez Tristan et Tahina sur leur site internet www.betsara.com
Ils vendent l’huile essentielle et la plante directement en vrac pour infusions, décoctions,…
Voici un code promo de -10% sur leur site internet : dugreenetdulove-2019

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier