Comment et pourquoi faire sa Sadhana ? Le Miracle Morning des Yogis

Comment et pourquoi faire sa Sadhana ? Le Miracle Morning des Yogis

Expérimentée en profondeur lors de mon premier voyage en Inde, la découverte et mise en application de la magie de la Sadhana a totalement transformé ma vie. C’est pour cette raison que j’avais hâte d’en parler sur le Blog. J’espère de tout cœur que cet article vous donnera envie à votre tour de (re)commencer cette pratique, parce qu’elle est selon moi, la voie la plus sûre pour une vie harmonieuse et heureuse.

Que signifie « Sadhana » ?

Le mot « Sadhana » signifie : « pratique », « chemin spirituel ». Il se traduit littéralement par « le moyen d’accomplir quelque chose ». 

La notion de « sadhana » induit la notion d’auto-discipline. Il s’agit d’avoir une pratique régulière, comme une habitude de vie, un instant au quotidien pour avancer en conscience sur notre chemin personnel. 

Plus concrètement, à l’image du « Miracle Morning » d’Hal Elrod, il s’agit d’un set d’activités qui nous amène au plus près de nos aspirations profondes. Un moment où revenir à soi et où réaliser de petites actions qui, mises bout à bout, nous permettent de prendre soin de nous et d’avancer vers des objectifs qui nous sont propres. Ces activités peuvent être définies en fonction de ce que l’on souhaite voir évoluer dans notre vie. Par exemple, la sadhana du pianiste contiendra des gammes. Celle d’un écrivain, l’écriture d’un certain nombre de pages, etc.

La première fois que je suis partie en Inde, j’ai suivi une sadhana intense composée de méditation, d’exercices respiratoires, de postures de yoga et de chants. En l’espace de trois semaines, j’étais méconnaissable ! J’avais retrouvé le visage que j’avais enfant. Rayonnante, je me sentais totalement alignée. Peu de mots peuvent décrire cette expérience. Mais je peux au moins dire que j’étais dans un état de contentement et de bien-être inégalé jusqu’alors. 

Je ne peux à présent plus me passer de ce moment puissant de connexion à moi même au quotidien. 

La Sadhana qui vous correspond

Le plus important n’est pas sa durée ou ce que vous y faites, mais l’intention que vous y mettez et que les actions que vous réalisez soient accomplies pour répondre aux besoins que tout votre être exprime (et non pas par « devoir »). Ce qui compte c’est de réserver un moment chaque jour à des activités qui nous permettent d’avancer vers nos objectifs et d’aller mieux sur le long terme. Ce n’est donc pas la durée qui est importante mais l’attention que l’on va mettre dans notre pratique.

– Chacun peut donc adopter la Sadhana qui correspond à son mode de vie. Certains PDG ou parents débordés à l’agenda très rempli, réalisent par exemple le Morning Miracle en seulement 6 minutes ! Certains ne le font qu’en semaine, d’autres répartissent leurs activités entre le matin et le soir.

– Vous pouvez changer le set d’activités autant que vous le souhaitez. Testez votre sadhana sur quelques jours, et en fonction de vos ressentis n’hésitez pas à l’adapter pour que ce moment reste un plaisir.

Comment définir les activités de votre Sadhana ?

LES ACTIVITÉS QUE PROPOSENT LE MIRACLE MORNING DE HAL ELROD
1/ La méditation : prendre un moment en silence pour respirer et se reconnecter à l’instant présent.
2/ Les affirmations : écrire et répéter des sortes de mantras qui correspondent à ce que nous aimerions devenir.
3/ La visualisation positive : imaginer la vie que nous souhaitons vivre et s’imprégner des émotions positives que cela procure en nous.
4/ L’activité physique : marcher, courir, pratiquer de la gymnastique douce ou du yoga,… bref se mettre en mouvement.
5/ La lecture : se cultiver, développer ses connaissances et compétences avec des ouvrages experts dans les domaines qui nous intéressent.
6/ L’écriture : tenir un journal pour y écrire nos gratitudes, nos fiertés, nos idées, nos objectifs et projets,…

Pour définir votre sadhana vous  avez au moins deux options :

OPTION 1 : Définir les objectifs qui vous sont chers, quelque soit le domaine : affectif, professionnel, physique, etc… et choisir les petites actions essentielles à réaliser tous les jours qui peuvent vous faire avancer  dans cette direction.

Par exemple : 
– Réussir mon année d’étude = Relire mes cours 15 minutes tous les matins
– Développer ma dextérité avec un instrument de musique = Faire 10 minutes de gammes par jour
– Mieux appréhender mon stress = Faire un exercice de relaxation
– etc.

OPTION 2 : en plus des tâches/activités que vous aurez fixé avec l’Option 1, soyez à l’écoute de vos ressentis et de vos besoins dans l’instant.

Lors de votre Sadhana, prenez un moment pour vous allonger, fermer les yeux, respirer et écouter… votre corps, votre cœur, votre âme. De quoi avez-vous besoin maintenant ? Faites-le quoi que cela soit : rire, crier, chanter, danser, bouger, sauter, dessiner,… Puisque ce moment est fait pour vous, soyez créatif et faites-vous plaisir.

OPTION 0 : En dehors de ces deux options, j’ai expérimenté qu’il y a tout de même quelques pratiques essentielles pour se reconnecter pleinement à soi : la respiration, la méditation, la relaxation, le mouvement, l’étude/observation et l’expression de soi.

Ces activités permettent de nettoyer nos différents plans des toxines (de tout ordre : biologiques, émotionnels, mentales, énergétiques,…) et de faire circuler notre énergie de façon harmonieuse. De cette façon, nous faisons de la place et nous rendons notre terrain fertile pour ensuite y planter les graines que nous souhaitons voir grandir.

C’est pourquoi, ma propre sadhana contient toujours, dans l’ordre :
– des activités de purifications, nettoyages, harmonisation, recentrage, etc. (exercices respiratoires, méditation, exercices physiques, répétitions de mantras et de chants,…)
– les activités dictées par mes ressentis, mon intuition, les murmures de mon âme dans l’instant présent.
– des activités qui me permettent d’avancer vers les objectifs que je me suis fixé.

La puissance de la Sadhana

La pratique d’une sadhana m’est primoridale. Elle est la voie la plus sûre et la plus simple pour obtenir une vie alignée ! Nous faisons passer beaucoup de choses avant notre bien-être et sacrifions notre équilibre en pensant gagner du temps, mais c’est une illusion. Prendre soin de nous est la voie la plus facile et rapide pour avancer sur le chemin de notre dharma.

Alors, ça vous tente ?

Cet article est extrait de mon ebook « (Re)connect : 12 Explorations pour retrouver sa Liberté » <3

dugreenetdulove-ebook-reconnect-liberte

J’espère que cet article vous a plu 🙂 Pour le relire plus tard, vous pouvez l’épingler sur Pinterest avec l’image ci-dessous 😉

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier