La naturopathie c’est un art de vivre. C’est devenir autonome, indépendant quant à la préservation de sa santé. La naturopathie c’est une philosophie, une pratique existant depuis la nuit des temps, que nous avons oubliée, mystifiée, laissée de côté.
C’est logique, écologique, simple mais essentiel.


# Définition

“La Naturopathie est la science fondamentale englobant l’étude, la connaissance, l’enseignement et l’application des Lois de la vie afin de maintenir, retrouver et optimiser la santé par des moyens naturels.” FENAHMAN, Fédération Française de Naturopathie.

 


# Les 5 piliers de la Naturopathie

La naturopathie repose sur 5 principes clés :


1. L’HUMORISME
C’est la science des “humeurs” c’est à dire des liquides organiques. On y trouve le sang, la lymphe dite circulante, la lymphe interstitielle (entre les cellules) et le cytoplasme (qui est intracellulaire). Ils représentent 71% du poids du corps (pour une personne de 30 ans). Les humeurs peuvent être affectées de 3 manières différentes : les surcharges de toxiques ou de toxines, les carences, ou un manque de fluidité/circulation.

 

2. LE VITALISME : par quelle force guérit-on ?
Il s’agit d’une philosophie considérant « l’énergie vitale » comme facteur immatériel indispensable à la santé et la guérison. Vous la connaissez sous les noms de : “Prana” en Inde, “Chi” (Chine et japon), “Ruach” (hébraïque), “Ruh” (Arabe), “Pneuma” (grec, platon), “natura medicatrix” (Hippocrate),…

Les manifestations de cette force vitale auto guérisseuse sont nombreuses : croissance, cicatrisation de coupures, recalcification osseuse après fractures, fièvre luttant contre l’infection, diarrhée salvatrice suite à l’absorption de toxines, homéostasie (régulation des paramètres biologiques qui préservent la vie. comme par exemple: le pH sanguin ou la température corporelle) etc…
La disparition de cette force vitale entraîne notre mort physique.
Sont vitalistes : les Homéopathes, Acupuncteurs, Magnétiseurs, Naturopathes, Ostéopathes,…

Je vous en parlerai bientôt plus en détail dans un prochain article ! 

 

3. L’HYGIENISME

C’est la pratique à proprement parlé pour optimiser votre hygiène de vie. Bien respirer, manger, bouger, dormir, penser,… Le mot vient de la déesse “HYGIE” : déesse de la santé et de l’art de vivre l’une des filles d’Asclépios (dieu de la médecine). L’hygiénisme correspond parfaitement à la diaita grecque (art de vivre en accord avec les lois de la nature) et à la prévention primaire active.


4.CAUSALISME 

C’est la méthodologie.  Il s’agit de mener une véritable enquête pour trouver la cause profonde d’un trouble.
Hippocrate disait :
“Pour être un bon médecin, cherche la cause du mal et traite-le ; pour être un meilleur médecin, cherche la cause de la cause, et traite-la ; mais pour être un authentique thérapeute, cherche la cause de la cause de la cause et traite-la ».

Le causalisme s’oppose à l’approche “symptomatique”.  Pour les médecines conventionnelles, la guérison c’est la disparition des symptômes. D’où le nom d’Allopathie (Allos = contraire et pathos = ce que je ressens). Les médecines non conventionnelles vont s’attacher à trouver la cause de la cause de la cause de la cause de ces symptômes.

 

5. HOLISME

Pour faire l’enquête dont je parlais au dessus il est indispensable de réaliser une lecture globale de l’être, en prenant l’homme dans sa totalité.  En effet un être humain a :
– Une réalité biologique (humorisme, métabolisme, physiologie …)
– Une réalité spirituelle (quête de sens)
– Une réalité psychique (mental et émotion)
– Une réalité énergétique (Qi, chakras,…)
– Une réalité socio culturelle
– Une réalité éco planétaire
(référentiel holistique du Cenatho)

Il me paraît évident et cohérent de prendre soin de soi sur tous les plans de son être.


# Le rôle du naturopathe

Vous l’aurez compris le naturopathe a un rôle préventif. Il est un éducateur de santé qui responsabilise et aide chaque individu à développer son plein potentiel de façon personnalisé (car chaque être est unique). Il les accompagne pour optimiser au maximum leur énergie vitale. Il accompagneme la régénérescence, c’est à dire l’auto guérison.

 

# Les limites de la naturopathie

La naturopathie agit en complémentarité avec l’allopathie.
Le naturopathe doit rester humble et conscient de ses limites. Il délègue et renvoie vers la médecine allopathique évidemment tous ceux qui présentent des “lésions”.

Les autres limites de la naturopathie sont les limites de la force vitale disponible. Puisque « le médecin est à l’intérieur du malade. » celui ci ne doit pas être trop fatigué ! La naturopathie est efficace s’il y a suffisamment de force vitale.

“Les connaissances du naturopathe en sciences fondamentales ainsi que ses engagements déontologiques, lui font orienter et renvoyer vers les professionnels compétents (tels que dentistes, gynécologues, psychologues, psychothérapeutes, sophrologues, ostéopathes, kinésithérapeutes,…) toutes les personnes sortant de ses limites de conseils, d’actions ou d’accompagnement. Il adressera de même toutes les personnes en situations réelles ou supposées d’urgence, de gravité ou de lésion vers les services médicaux compétents.” FENAHMAN, Fédération Française de Naturopathie.

 

# La consultation chez un naturopathe

Le naturopathe réalise d’abord ce que l’on appelle une “anamnèse” très détaillée afin de percevoir les habitudes de vie de la personne, son histoire personnelle et familiale, ses antécédents médicaux,… Il s’agit d’une étape de questions/réponses et d’observation afin d’apprendre à connaître la personne et de récolter le maximum d’informations utiles sur elle.

Il établit ensuite un bilan de vitalité et vous remet un PHV (Programme d’Hygiène Vitale).  Il dispose de 10 techniques dont les 3 à 4 premières qui doivent être toujours présentes dans le PHV :
Hygiène alimentaire / réglage alimentaire, Exercices physiques et Psychologie, Hydrologie (usage de l’eau en interne ou en externe), Techniques manuelles (massages), Réflexologie, Phytothérapie et Aromathérapie, Techniques énergétiques, Hygiène respiratoire, Rayons.

La première consultation peut durer « longtemps » : entre une à deux heures. Elle coûte en moyenne 80€. Les séances de suivi sont moins onéreuses.

 

J’espère que cet article vous a plu et a répondu à vos questions 🙂

Si vous souhaitez en savoir plus je vous invite à aller sur le site de la fédération.
Je fais actuellement des études de Naturopathie et suis disponible pour discuter avec vous de la formation ou d’autres partages d’expérience, si cela vous intéresse.

Et vous la Naturopathie ça vous parle ?

 

 

🙂 J’espère que cet article vous a plu 🙂
Si oui, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest
du-green-et-du-love-naturopathie